Échange poétique

On reproche à mes vers de manquer de délire,
D'être trop descriptifs, pas assez débridés.
Mon style est ridicule et vraiment démodé.
On dit même de moi que je ne sais pas lire.

J'écoute la critique en gardant le sourire.
Donnez-moi des conseils, acceptez de m'aider
Au lieu de méchamment toujours me lapider.
Composons à plusieurs comme je le désire.

Je dévore ardemment ce que vous écrivez.
J'y trouve des trésors qui me font dériver,
Ma plume vous rejoint, nous partageons nos rêves.

Internet nous permet un échange exaltant.
Devant mon cher écran, les nuits me semblent brèves,
On invente des mots plus beaux que le printemps.

Le 13 février 2003