Sonnet revivifié

Lecteur, je t'en supplie, caresse de tes yeux
Ce sonnet composé à l'encre solitaire
D'une poète aigrie dont les vers délétères
S'épanchent sans répit en délires pluvieux.

Entonne ce poème au chagrin insidieux,
Formé de mots tracés d'une plume sévère
Afin de distiller les flots de bile amère
D'une artiste démente au désespoir odieux.

D'une voix colorée par la gaieté, desserre
Le carcan de noirceur, où ce texte s'enferre,
Pour que, revivifié, il enflamme les cieux.

Embellis cette page aux mesures polaires
En choyant dans l'écrin de ton esprit radieux
Ces rimes tourmentées, pour qu'elles sonnent mieux.

Le 28.10.2004