Sonnet fuyant


Ce sonnet malicieux aura raison de moi.
Mes chers alexandrins ont perdu la boussole.
Toute la prosodie passe à la casserole,
Seul le premier quatrain en respecte les lois.

Deuxième strophe et début de l'effroi,
Hexasyllabe ou bien je deviens folle ?
Au fil des vers, ce poème s'envole.
Pour l'apaiser, je prends ma douce voix.

Comme le sang d'une blessure,
Ce tercet file à vive allure.
J'aperçois déjà le suivant.

La chute brève
S'enfuit au vent
Avec mes rêves.

Le 15 mai 2003